Samedi/Samstag 12 octobre/oktober 21h

JOY AS A TOY PSYCHEDELIC POWER POPjoy

Joy as a Toy c’est un trio composé de Gil Mortio (basse, chant, baryton), clément nourry (guitare et chant), Jean- Philippe de Gheest (batterie et chant), augmenté par Pierre Verlosem au clavier et samples. C’est venimeux, c’est drôle, c’est sombre, ça grince, c’est anguleux et implacable : Les Bruxellois de Joy as a Toy vous emmènent pour une virée au musée des cauchemars et des rêves hallucinés, planquant de vraies grandes beautés sous les monstruosités rythmiques et les délires sonores de leur musique. Soupirs langoureux de femmes vénéneuses et hurlements de tueurs psychopathes, pour leur deuxième crime au royaume du disque pop, Joy as a Toy vous propose une visite guidée inspirée par l’univers kaléidoscopique du maitre de l’angoisse et de la série B, Dario Argento. Inutile de crier, de chercher une improbable sortie, d’essayer de vous échapper, d’appeler au secours : comme vous l’indique le titre „Dead as a Dodo“ : vous êtes foutus ! Pour ce nouvel album, le power trio initial s’agrandit avec le tenebreux Pierre Vervloesem (X-legged Sally, Flat earth society) à la basse.

Joy as a Toy c’est un trio composé de Gil Mortio (basse, chant, baryton), clément nourry (guitare et chant), Jean- Philippe de Gheest (batterie et chant), augmenté par Pierre Verlosem au clavier et samples. C’est venimeux, c’est drôle, c’est sombre, ça grince, c’est anguleux et implacable : Les Bruxellois de Joy as a Toy vous emmènent pour une virée au musée des cauchemars et des rêves hallucinés, planquant de vraies grandes beautés sous les monstruosités rythmiques et les délires sonores de leur musique. Soupirs langoureux de femmes vénéneuses et hurlements de tueurs psychopathes, pour leur deuxième crime au royaume du disque pop, Joy as a Toy vous propose une visite guidée inspirée par l’univers kaléidoscopique du maitre de l’angoisse et de la série B, Dario Argento. Inutile de crier, de chercher une improbable sortie, d’essayer de vous échapper, d’appeler au secours : comme vous l’indique le titre „Dead as a Dodo“ : vous êtes foutus ! Pour ce nouvel album, le power trio initial s’agrandit avec le tenebreux Pierre Vervloesem (X-legged Sally, Flat earth society) à la basse.

Gil Mortio (Bass & Gesang & Bariton), Clément Nourrry (Gitarre & Gesang), Jean-Philippe Gheest (Drums & Gesang) und als Verstärkung Pierre Verlosem (Samples & Klavier) bilden das Trio JOY AS A TOY. Es ist giftig, lustig, düster, eckig und gnadenlos.Die Brüsseler entführen Euch auf einen Trip ins Museum der Albträume und Halluzinationen.Sie verstecken echte, große Schönheit unter den monströsen Rhythmen und akustischen Delirien ihrer Musik. Schmachtende Seufzer giftiger Frauen, Geschrei psychopatischer Killer – JOY AS A TOY führen Euch durch das kaleidoskopische Universum des Meisters der Angst und der B-Movies: Dario Argento. Um Hilfe schreien oder einen unwahrscheinlichen Ausgang suchen ist zwecklos. Wie es im Song „Dead as a Dodo“ heißt: Ihr seid verloren. Für dieses zweite Verbrechen im Reich der Popplatten hat sich das Trio mit dem finsteren Bassist Pierre Verloesem (X-legged Sally, Flat Earth Society) vergrößert.